Les origines de la photo sur le web

premiere image publiée sur le web

En 1992, Tim Berners-Lee a demandé à Silvano de Gennaro, programmeur au CERN, de scanner une photo de fête ( le CERN Hardronic Festival ). Les Horribles Cernettes est un groupe de musiques pop dont les chansons parodient les activités du CERN (Organisation européenne pour la recherche nucléaire), à Genève. Elles sont le premier groupe à avoir eu un site web et aussi le premier à publier sa photo sur le web.
La première mise en ligne d’une photo sur le web était donc une plaisanterie. Dès lors, la notion de droits à l’image sur le web est née.

La photo oui mais quels sont nos droits ?

Deux types d’image : éditoriale ou créative

Il existe deux types d’image : éditoriale ou créative

  • Éditoriale :

Une image prise sur le vif (on ne sélectionne qu’un lieu ou un modèle). Ce n’est pas une scène prévue et conçue de toute pièce.

Une foule pour un événement par exemple (manifestation) où l’événement est prévu mais pas les personnes présentes.

  • Créative :

Les images créatives sont des images réalisées de toutes pièces, qui n’existent pas dans la réalité (choix d’un photographe, d’un lieu, d’un modèle).

Il peut y avoir un but commercial.

Vente d’un parfum par exemple où la photo est prise dans un cadre prévu avec un modèle prévu et retouché par la suite.

Ou un but éditorial.

Mise en scène pour dénoncer un fait par exemple.

La différence d'une image éditoriale et créative

Deux types d’usage : éditorial ou commercial (promotionnel)

Il existe deux types d’usage à ces images : éditorial ou commercial.

  • Éditorial :

Il doit traiter de l’événement et non de la personne photographiée. S’il y a la présence d’une personne, la photo ne doit pas porter atteinte à son image. On retrouvera également des photos dites d’ambiance (permet d’instaurer un certain climat).

Le fond d’un site de voyage avec une photo de paysage par exemple à condition qu’elle soit libre de droit.

  • Commercial :

Une autorisation est ici nécessaire puisqu’il y a un but commercial. Ce n’est pas une simple photo d’ambiance pour lier un texte, mais une démonstration directe d’un sujet avec un but commercial. Si le sujet est bien visible, le photographe doit donner son accord pour une publication et, s’il y a la présence de visage le ou les modèles doivent également donner leur accord.

Vente d’un vêtement par exemple. Le modèle doit donner son accord pour publier son visage avec le vêtement, et le photographe (ou la marque) doit donner son accord pour une réutilisation de l’image.

Différence entre l'usage éditorial et commercial d'une image

Il est possible de diffuser des photos représentant des visages, à condition de ne se focaliser sur aucun d’entre eux (privilégiez les photos de foules). Pour respecter le droit à l’image sur le web, vous pouvez sinon flouter les visages des personnes qui ne souhaitent pas être représentées.

 

Deux types de licence : libre de droits et de droits gérés

La confusion entre “image libre de droits” et “image gratuite” a toujours été présente sur internet. Pourtant, une banque d’images libres de droits ne signifie pas que les images proposées sont gratuites. Certaines images seront gratuites mais n’autorises pas une utilisation commerciale par la suite.

« Libre de droits » signifie que les droits sont réglementés par une licence d’utilisation. L’image appartient toujours à son auteur et n’autorise aucun droit à l’utilisateur sur celle-ci.

Les images payantes et libres de droits sont en général recouvertes d’un filigrane (exemple avec Shutterstock). Ceci permet de ne pas utiliser la photo si une licence ou un droit d’utilisation de la photo n’a pas été accepté ou payé.

Si vous n’êtes pas sûre des droits attribués à une image …

  • Tineye est assez simple : il permet de rechercher sur le web des images similaires à une photographie en votre possession ou, à trouver les droits attribués à une image à partir de son URL. Il est possible également de trouver toutes les photos correspondant à une page web avec son URL.

 

  • Google propose un outil performant pour effectuer vos recherches d’images. Sur Googleimage, cliquez sur le petit appareil photo visible au sein du champ de recherche pour passer de la recherche textuelle à la recherche d’images similaires. Ainsi vous pourrez trouver facilement la source d’une image ainsi que vérifier ses droits.

Quelques exemples de banques d’images

Nous avons testé différentes références de banques d’images pour vous.

Voici celles qui ont retenu notre attention :

L’un des plus connus mais aussi l’un des plus complets. Cette banque d’image nous propose également des images vectorielles et autres. Il y a un large choix de photos gratuites et avec la possibilité de les utiliser à des fins commerciales.

 

Très connu pour ses images hautes résolutions, Unsplash nous propose des photos de photographes professionnels qui sont accessibles à tous gratuitement, même pour un usage commercial.

Avec plus de 400 000 photos, il y a de quoi trouver son bonheur.

 

Tout comme Unsplash, Pexel nous propose des photos de photographes professionnelles de très bonne qualité avec un large choix.

 

Même si l’interface ne date pas de 2018, les informations importantes sont présentes. Sur le menu de gauche vous pourrez trouver, une fois votre recherche lancée, différents filtres avec les différentes utilisations possibles des images.

 

Très bien conçu, ce site nous offre un large choix de photos dites « d’ambiances ». Les catégories présentes sont plutôt intéressantes.

 

Il est souvent conseillé de privilégier les recherches en anglais pour avoir plus de résultats.

Créer soi-même son image !

Afin de ne pas vous tromper, il y a toujours la méthode du faire soi-même.

Ainsi aucun problème de droit ni de gratuité. Vous pouvez les utiliser pour tous types d’usages !

Voici un article de conseils pour obtenir des photos de qualité à intégrer sur votre site.

Attention tout de même à conserver vos droits sur vos visuels si vous les diffusez.

Prendre des photos soi-même pour le web est toujours plus impactant pour le visiteur. Vous pouvez transmettre une ambiance et une émotion correspondant au sujet du site. Vous pouvez également les retoucher à votre guise et les utiliser sur tous types de supports.