On a regroupé ce qui nous semble être le futur du design. Nouvelles tendances ou tendances qui se confirment, voici ce qui va nous inspirer pour 2018 :

Deux grands styles de design

Le Semi-flat Design

Après le flat design et le material design, on découvre le semi-flat en 2018. Le semi-flat est un juste milieu entre le material design, mettant en volume et en mouvement les différents composants, et le flat design qui est l’absence de nuances et de volumes. Le semi-flat se résume à la présence de légères ombres permettant de donner plus de reliefs aux éléments pour les faire ressortir et les rendre plus impactant, exemple en photo.

drop box

Dropbox.com

 

quintus-hortus

Quintus & Hortus

 

Le low design

Il y a quelques années ont parlaient de no design. Aujourd’hui, l’épuration à l’extrême ne fait plus son petit effet, et en 2018 les détails vont faire leur grand retour. Avec le low design, il ne s’agit pas d’en faire le minimum mais plutôt d’affirmer les éléments importants. En effet, il y a moins de couleurs mais des couleurs plus vives, moins de formes mais des formes plus marquées, moins de décors mais des décors en mouvements…

Le low design ne s’applique pas qu’au web, il s’applique aussi aux logos.

On a pu le voir avec le logo de France télévision par exemple, où l’on se sépare des trapèzes pour laisser place à un point. Ainsi, France télévision cherche la simplicité tout en mettant le point sur un impact visuel fort à travers des nouvelles couleurs vives. 

À gauche, l’ancien logo de France Télévisions. À droite, le nouveau.

Autre exemple avec Google qui change de typographie et ravive ses couleurs. Parfois une typographie travaillée se suffit à elle-même.

 

google

Des typographies qui vont plus loins

Des typographies responsives

Il y a quelque temps, nous avions publié un article sur notre blog « La typographie, l’élément qui peut faire la différence !« . En 2018, les typographies gardent leur importance et vont plus loin.

Adobe, Microsoft et Google lancent la fonte variable, une matrice qui permet un choix infini de variations typographiques. Elle a aussi l’avantage d’avoir un chargement plus rapide sur le web et donc une meilleure expérience utilisateur.

Aujourd’hui, les différentes polices de caractères d’une même famille sont séparées dans plusieurs fichiers. Avec les fontes variables, une police avec un nombre infini de variantes pourra être dans un fichier unique. Pour le moment, peu de polices variables ont été créées mais on attend avec impatience les nouvelles !

 

peace-type

La customisation de la typographie

Aujourd’hui, chez Concept Image on croit fortement à la personnalisation des typographies. En effet, comme nous le disions plus haut, nous entrons dans l’ère du low design. Il est donc important de se démarquer sur des éléments qui ne peuvent pas être enlevés comme la typographie.

Une typographie personnalisée permet de donner une identité forte au client en lui rendant un design unique. Il est donc important de bien la travailler : donner un bon contraste, des espacements et interlignages suffisants et des proportions inattendues.

Des typographies assumées

Parfois, les lettres deviennent des éléments graphiques à part entière. La typographie permet de faire passer des idées là où les pictogrammes ne se suffisent pas à eux-mêmes.

Aujourd’hui, il est rare de s’attarder plus de trois secondes sur un visuel sans scroller, alors c’est ici que la typographie a un rôle à jouer. Elle permet de véhiculer des messages forts. Le texte n’est plus juste là pour expliquer une image, il s’intègre à celle-ci.

durant and booth

Pour ne rater aucun nouvel article, abonnez-vous à notre liste et recevez nos articles directement dans votre boîte mail

Des couleurs, toujours plus de couleurs

L’ultra violet, le pantone 2018

Tous les ans, Pantone nous dévoile sa couleur de l’année. Cette année c’est le violet qui est mit à l’honneur.

Pantone

« Complexe et contemplatif, Ultra Violet suggère les mystères du cosmos, l’intrigue de ce qui nous attend, et les découvertes au-delà de l’endroit où nous sommes maintenant. Le ciel nocturne immense et sans limite symbolise ce qui est possible et continue d’inspirer le désir de poursuivre un monde au-delà du nôtre. » Pantone

Des couleurs vives

2018 sera l’année de la couleur ! Déjà marquante en 2017, cette tendance se confirme pour 2018 (la couleur Pantone de cette année en est la preuve). C’est l’année où on ose encore plus pour apporter plus de gaieté et d’énergie dans les designs.

La bichromie, très tendances en ce moment, permet de rendre les images plus percutantes en attirant le regard. Cela permet de créer une harmonie au sein du design. De plus, les couleurs vives, ou même fluorescentes, sont représentatives de la culture digitale. Donc laissons la peur de l’excès de côté.

Couleurs vives 3

Des dégradés

Les dégradés permettent d’éviter les arc-en-ciel de couleurs tout en rythmant et en créant une palette de couleurs cohérente. C’est aussi un retour aux années 80-90. Les dégradés deviennent maintenant synonymes de fraîcheur et de génération numérique.

2018-01-17-15-16-soundtrack.fedex.com

 

2018-01-17-15-19-lelandoriginals.com

Une expérience utilisateur unique et personnalisée

Du mouvement

Les animations permettent de créer un lien avec l’utilisateur, et nous vous l’expliquions dans notre article Comment les animations enrichissent l’expérience utilisateur ? En effet, l’usager d’aujourd’hui est de plus en plus habitué à trouver une animation derrière une action qu’il aura effectuée au préalable (un bouton qui rebondit au clic, une couleur qui change au over, une photo qui se zoome …).

Ces micro-interactions permettent de créer un engagement fort avec l’utilisateur. De plus, elles font vivre une réelle expérience à l’utilisateur, tout en restant utile. Cependant, attention à ne pas en abuser. Par exemple, lorsque vous aimez quelque chose sur Facebook, vous vous engagez via de micros-interactions. Et cela fonctionne bien car cela permet d’engager l’utilisateur et de garantir une UX dynamique.

Il est important d’harmoniser les animations afin de ne pas en avoir des identiques pour deux actions différentes, ce qui pourrait induire l’utilisateur en erreur.

Couleurs vives

Le Mobile first

Depuis quelque temps, Google a mis en place son index mobile first. Cela signifie qu’aujourd’hui c’est le site en mobile qui est analysé alors qu’avant c’était celui desktop. Il est donc primordial de bien prendre en compte le contenu mobile et de ne pas faire de différence avec le contenu Desktop, au risque de se faire sanctionner !

Suite au mobile first, Google a déployé son format open source AMP (Accelerated Mobile Pages) : un format de contenu optimisé pour mobile, pour un confort de lecture optimal. Les contenus AMP seront donc placés en haut de page dans un carrousel pour permettre une augmentation significative de l’audience. Cela est d’autant plus important sur des articles de blog. Pour en savoir plus, on vous invite à lire cet article qui détaille comment marche Google AMP.

Le Handmade

Afin de toujours plus personnaliser les sites web, le fait-main continue de prendre de l’importance. Cette tendance née en 2016, est devenue populaire l’année suivante et va continuer à se développer en 2018.

On en parlait précédemment, les typographies faites main auront une place importante dans le design de demain. Ce n’est pas tout : les formes plus organiques seront aussi dans la tendance pour donner une ambiance. Par exemple, pour un site sur le voyage ou sur la nature, il serait envisageable d’incruster des formes végétales. Pour un design sur le thème de la peinture, des formes « blob » qui permettent de créer un univers et par conséquent une expérience utilisateur forte.

Cette méthode permet de casser les codes des grilles symétriques et permet de donner une fluidité au design.