Les tests utilisateur comme à la maison

Le LOUSTIC (Laboratoire d’Observation des Usages des Technologies de l’Information et de la Communication) est une plateforme de recherche basée à Rennes et qui réalise entre autres des tests utilisateur. Le laboratoire dispose d’un environnement singulier :

  • Un appartement

Afin que le testeur soit dans un environnement le plus proche de la réalité lorsqu’il teste un produit ou service qui a vocation à être utilisé à la maison.

  • Truffé de caméras et de micros

Afin que les chercheurs visualisent en temps réel les réactions du testeur, déclenchent des événements en fonction de la situation, et enregistrent les réactions du testeur.

canapé tests utilisateur

Et si on parlait à sa maison ?

Un des projets en cours au LOUSTIC est intitulé VoiceHome. Il étudie les usages autour d’une box contrôlant l’intégralité des équipements domotiques et multimédias de la maison par commande vocale. J’ai eu l’occasion de participer à un test utilisateur, parmi un panel de 50 testeurs, visant à répondre aux questions suivantes :

  • Comment interpelle-t-on sa maison ?
  • La maison doit-elle nous répondre ? Et si oui, de quelle manière (un signal visuel, un bip, une phrase…) ?

OK Vesta, ouvre les volets

Le test auquel j’ai participé se déroule de la façon suivante :

  1. Je m’installe dans le canapé, comme à la maison
  2. On me présente le système, je dois l’évaluer a priori. La box domotique s’appelle Vesta, c’est un boitier noir. Pour lui donner un ordre, je dois commencer mes phrases par « OK Vesta » (même pas besoin de dire s’il te plait). On me demande dans un questionnaire ce que je pense du système avant même de l’avoir utilisé.
  3. On me remet un livret listant les ordres que je dois donner à Vesta. A chaque test, je passe une série de 4 ordres consécutifs. « OK Vesta, allume la télé », « OK Vesta, baisse le son de la télé », « OK Vesta, allume les lumières du salon », « OK Vesta, ouvre les volets ». Après chaque ordre, Vesta me répond (« OK, j’allume la télé ») et commande l’équipement en question (la télé s’allume).
  4. A l’issue de chaque série d’ordres, je dois répondre à un questionnaire succinct. Combien de temps ai-je le sentiment d’avoir pris pour passer mes 4 ordres ? Quel est mon niveau de satisfaction ?
  5. Une fois que j’ai fini de discuter avec Vesta, je réponds à de nouvelles questions. Je remplis d’abord un questionnaire plus long visant à évaluer mon appétence pour le système, sa fiabilité, etc. S’ensuit un entretien avec un chercheur où je réponds à des questions plus larges. Étais-je rassurée lorsque Vesta me disait « OK j’allume la télé » ? Aurais-je préféré qu’il me dise « OK j’ai allumé la télé » une fois l’avoir fait ? Ou qu’il me confirme qu’il m’a entendue via un simple bip, une diode, etc ?

maison connectée

En fait, Vesta n’existe pas

Alors que je viens de dialoguer avec Vesta durant 20 minutes, on m’annonce en fin de test qu’il (ou elle ?) n’existe pas. Le boitier noir est vide, ce sont les chercheurs en régie qui simulent son fonctionnement : ils voient en direct le testeur envoyer un ordre au système et déclenchent la réponse appropriée de façon manuelle. Ce dispositif nécessite pas mal de moyens : un appartement test, des caméras et des micros, 2 chercheurs en régie, la préparation du test, le recrutement des testeurs, l’analyse des données. Mais il permet de tester le produit avant même de l’avoir développé : un gain non négligeable de temps et de budget.

Pinocchio

Devez-vous reprendre cette méthodologie pour vos futurs tests utilisateur ? Non.

Si vous êtes en train de développer un nouveau produit, de refondre une interface, d’améliorer un service… vous souhaitez peut-être effectuer des tests utilisateur. Mais quelle méthodologie mettre en place ?

  • La lecture de cet article vous a peut-être permis de mieux visualiser à quoi peut ressembler un test utilisateur. Il est vrai qu’en se mettant dans la peau du testeur, on comprend mieux comment se déroule une session de test. On se rend compte que le temps passe vite, qu’on ne peut pas tout tester, que l’on produit beaucoup de matière qui devra ensuite être analysée. Et surtout que nous n’aurions pas forcément pu verbaliser nos réactions face au produit sans l’avoir véritablement testé !
  • Si ces constats sont transverses, le format du test lui est quasiment unique. En effet, chaque projet est singulier, et le test utilisateur doit être pensé sur mesure pour remplir les objectifs du test tout en tenant compte des moyens à disposition (financiers, humains, logistiques).