Toutes les mardis, retrouvez les cinq articles dont nous avons le plus discuté à l’agence. Récents ou plus anciens, intéressants ou surprenants, mais toujours utiles.

Cette semaine : design persuasif, posters futuristes, retour d’expérience, étude sur les usages mobiles et prise en compte des avis des utilisateurs.

Les interfaces nous mentent

Vous attendez pour rien

Comment le couple «design persuasif» et «arrangements obscurs» nous influence dans notre utilisation des interfaces.

d’un côté le persuasive design (ou design persuasif) qui consiste à créer des interfaces qui guident la décision, et de l’autre les dark patterns (qu’on pourrait traduire par les outils de l’ombre) qui cherchent à nous tromper.

Une chronique de Xavier de La Porte à écouter sur le site de France Culture.

Le futur selon la NASA

nasa-future

Bientôt (ou presque) nous pourrons nous balader sur toutes les planètes du système solaire, et même au delà. La NASA a donc réalisé une série de posters pour présenter ces prochaines destinations touristiques. Avec leur style directement inspiré des films de science-fiction des années 50, ces posters sont un encouragement à être un acteur de notre futur.

Découvrir le site « Visions of the future »

Histoire d’un gros ratage

icons8

Internet regorge d’exemple de réussites et d’auto-célébration. Alors quand un designer nous parle de la refonte UX qui a coûté à son site près de la moitié de ses utilisateurs, on se dit qu’il y a forcément quelque chose à en tirer. Et rassurez-vous, à la fin tout rentre dans l’ordre et le site Icons8 repart vers de nouveau succès. On ne se refait pas.

Lire le témoignage d’Andrew Burmistrov sur Webdesigner Trends.

Comment les utilisateurs tiennent leur smartphone

smartphone-street-observer

Troisième mise à jour annuelle de l’étude de Personae User Lab des habitudes des mobinautes. Parce que le contexte d’usage d’une application ou d’un site sur mobile a une influence sur la façon dont il faut envisager les interactions.

Consultez l’étude complète sur Slideshare.

Pour ne rater aucun nouvel article, abonnez-vous à notre liste et recevez nos articles directement dans votre boîte mail

Notez votre Picasso

citroen

Citroën souhaite placer l’utilisateur au centre de sa démarche. C’est pour cela qu’elle étend sa plateforme d’avis de consommateurs, lancée en 2014. Les avis récoltés, qui ne concernaient que les services, pourront désormais parler des produits (les voitures, donc). L’intérêt pour Citroën ? En plus de jouer sur le côté « transparent » de l’opération, c’est l’occasion de pouvoir répondre directement aux utilisateurs.

On se donne la possibilité de le re-satisfaire. Un client pas content l’écrira sur un forum externe et on ne le saura pas forcément alors que s’il l’exprime chez nous, on peut le re-contacter, s’excuser et tenter de corriger. Un client re-satisfait devient plus fidèle qu’un client lambda.

Lire l’article sur l’Usine Digitale

Enregistrer