Le référencement naturel englobe bien des aspects. Qu’ils soient purement liés au contenu ou qu’ils soient plus techniques (la structure d’une page d’un site internet par exemple), ils doivent tous être pris en considération lorsque vous souhaitez mettre en place une stratégie SEO.

Tout au long de cet article nous allons beaucoup parler de Google et de ses robots. Vous nous excuserez pour ce raccourci mais ce moteur de recherche étant utilisé par plus de 90% des internautes nous pensons que la plupart d’entre vous souhaitent avoir une structure SEO de leurs pages qui plaira avant tout à Google. 🙂

L’importance des balises pour le SEO

Les balises servent à structurer les pages d’un site internet. Elles vont vous servir à présenter votre contenu afin d’en faciliter la lecture pour les internautes ou les robots.

On peut assimiler les balises aux différentes parties d’un livre par exemple qui serait structuré avec un titre, des chapitres etc.

La balise h1

La balise H1 correspond au titre de votre page. Le titre que vous allez donner à votre page va déterminer son thème et donc tout le contenu que vous allez écrire.

D’un point de vue utilisateur, cela se matérialise en général par une mise en exergue de ce titre: une police plus grande, positionné en haut de page etc.

Pour les robots, il est également important que cette balise h1 soit positionnée en haut du code de la page afin qu’ils comprennent de quoi elle va parler.

En SEO, il doit donc y avoir une seule et unique balise h1 sur chaque page de votre site internet.

balise h1 - SEO

Balise h1 – SEO

Les balises h2

Les grandes parties de votre page sont structurées autour des balises h2. Si on reprend l’analogie du livre, elles correspondent aux différents chapitres qui le composent.

Ces balises h2 vont permettre de structurer votre discours au sein de la page et d’y exprimer et les différentes grandes idées que vous souhaitez aborder pour traiter du thème choisi (via votre Titre).

Structurer le code une page SEO

Structurer le code d’une page SEO

 

Ici encore, côté utilisateur les balises h2 apparaissent sous la forme de sous-titres qui sont généralement mis en avant avec une police particulière (couleur ou taille différente, souligné etc.). Elles vont utiliser des mots clés qui font partie du champ lexical du h1.

Par exemple, le titre de cet article est : ”Comment optimiser la structure SEO des pages d’un site internet ?”. A travers cet article je souhaite vous parler de 3 grands points qui sont, à mon sens, importants pour une structure SEO pertinente : les balises, la mise en page de votre contenu et la structure de l’URL. Ces 3 idées sont donc balisées en h2.

La page de votre site internet devra donc se structurer autour de plusieurs balises h2. Lorsqu’un robot voit plusieurs H2 cela le conforte dans le fait que le contenu est pertinent et que le thème est abordé de façon “complète” pour l’utilisateur.

balises h2 - SEO

Balises h2 – SEO

Les balises h3 et hn

Les balises h3 correspondent à un niveau de titre inférieur aux sous-titres (h2). Ainsi de suite, les balises h4, h5, …, hn correspondent à des niveaux de titres de plus en plus fin utilisés pour exprimer des idées de plus en plus ciblées.

Reprenons l’exemple de cet article de blog. Au sein de la sous-partie (h2) “L’importance des balises pour le SEO”, je souhaite vous détailler le rôle des principales balises. Chaque type de balise abordé est donc mis en h3 dans ma page.

Donc les balises h3 permettent de structurer le contenu de votre page de manière à faciliter toujours plus la lecture auprès de vos lecteurs.

balises h3 - SEO

Balises h3 – SEO

 

Les balises sont les premiers éléments SEO que vont lire les robots lorsqu’ils arriveront sur votre page. Ils vont ainsi scanner le code source et identifier les différents niveaux de titres (les différentes balises) pour identifier le plan. Ils pourront ainsi comprendre le thème général de de la page et le contenu traité.

code html balises SEO

Code HTML – balises h1, h2 etc.

 

Pourquoi la mise en page est-elle importante pour le SEO ?

Maintenant que le plan de votre page est défini, il faut maintenant rédiger le contenu pour le référencement naturel et le mettre en page. Là encore, il est possible de structurer votre contenu pour l’optimiser d’un point de vue SEO.

Structure des contenus en paragraphes et phrases courtes

Contrairement à la langue de Shakespeare, la langue française a pour habitude de faire des phrases longues avec des tournures littéraires qui peuvent parfois être indigestes pour un internaute… et pour Google. En effet, Google étant un site anglophone, nous vous recommandons de faire des phrases courtes afin d’aller à l’essentiel.

Faire des paragraphes pour chaque idée permet également de faciliter la lecture et d’aérer le contenu. Si vous utilisez le module YOAST, vous constaterez d’ailleurs que c’est un des critères de lisibilité. Aussi, il ne faut pas négliger les différents mots d’introduction de vos paragraphes qui permettent de comprendre que vous apportez une nouvelle idée à votre réflexion.

ex: “En effet”, “De plus”, “Cependant” etc.

Mettre des mots en gras

Comme nous l’avons vu avec les balises, un robot qui passe sur votre site internet est capable de comprendre la mise en page d’un contenu.

Cependant, il ne faut pas croire que les robots lisent intégralement votre texte. En effet, si les robots doivent lire tous les contenus, de toutes les pages, de tous les sites internet, cela leur demanderait trop de ressources (temps, bande passante, énergie etc.).

Pour pallier cela, Google alloue un nombre limité de ressources à chaque site web. Il faut donc aider les robots à comprendre rapidement le contenu, et la mise en gras de certains mots clés peut les y aider. Ils sont capables de reconnaître la balise “bold” associée (<b> mot en gras </b>).

Afin de savoir quels mots clés mettre en gras, il suffit de se baser sur votre plan de contenu. Ainsi, mettre les mots qui sont contenus dans vos différents niveaux de titre est déjà un bon indicateur.

Les liens internes

Insérer des liens internes dans vos contenus est également très important. Cette stratégie dite de “maillage interne” permet de lier différentes pages entre elles. Ici encore, l’enjeu est d’optimiser les ressources que les robots vont allouer à la lecture de votre page.

En effet, certaines pages de votre site internet sont peut être trop “profondes”, c’est à dire accessibles en plus de 3 clics. Insérer des liens entre les pages permet à Google de découvrir plus facilement et plus rapidement ces différentes pages. Vous montrez ainsi aux robots que vous avez d’autres pages intéressantes et sur un thème proche.

Ainsi, en permettant à Google de naviguer plus facilement entre vos pages, vous lui permettez de mieux comprendre le thème général de votre site web et donc de remonter dans les résultats du référencement naturel.

Les visuels dans le contenu

Les visuels que vous insérez dans vos contenus vont également contribuer à la structure de votre page internet et vont jouer un rôle dans votre stratégie SEO.

Les contenus visuels permettent eux aussi d’aérer le contenu. D’ailleurs pour les utilisateurs c’est toujours agréable de voir des images/photos, des illustrations, des vidéos ou encore des infographies, etc.

Les robots de Google voient également ces contenus qu’ils pourront référencer dans le moteur de recherche Google.images par exemple.

Visuels dans un contenu

Différents médias à insérer dans vos contenus

La structure de l’URL optimisée pour le SEO

L’adresse de votre page internet ou URL fait partie intégrante de la structure de votre page. Elle doit donc être optimisée pour le SEO. C’est d’ailleurs la première chose que Google va découvrir de votre page.

Dossiers et sous-dossiers de l’URL

Votre site internet comporte généralement plusieurs rubriques (ou dossiers) : un blog, des fiches produits de type A,  des fiches produits de type B, etc. Ces rubriques, peuvent contenir des sous-rubriques (ou sous-dossiers).

Au cours de la navigation sur votre site internet, surtout si celui-ci est très volumineux ou qu’il possède beaucoup de dossiers et de sous-dossiers, il est important de pouvoir se repérer et d’identifier rapidement où on se trouve.

On va donc intégrer dans l’URL le nom du dossier, voire du sous-dossier où se situe la page. Cette structure d’URL optimisée pour le SEO va aider les utilisateurs et les robots à se repérer dans votre site.

Prenons l’exemple d’un site internet qui est multilingue (français + anglais) et qui vend des produits culturels (des livres, des CD, des DVD etc.). Nous souhaitons consulter la page produit d’un livre intitulé “Harry Potter à l’école des sorciers”

L’URL va donc se structurer de la manière suivante:

ex : mon-site.com/dossier1/sous-dossier/nom-de-votre-page  => mon-site.com/fr/livres/harry-potter-ecole-sorciers

On comprend donc rapidement où nous sommes sur le site. C’est à dire sur la version française de la page produit du livre “Harry Potter à l’école des sorciers”. Pour l’utilisateur comme pour Google, l’adresse de cette page est très claire.

Dossiers et sous-dossier dans une URL

Structuration de l’URL

Slug

Le slug correspond à l’identifiant d’une page internet et se situe en fin d’URL. Nous parlons bien ici d’un identifiant de page et non d’un titre. En effet, l’objectif du slug est de rendre l’URL plus conviviale en supprimant tous les mots “inutiles” du titre de la page.

En effet, en SEO il faut éviter d’avoir une URL qui soit trop longue à lire. D’une part pour l’utilisateur (elle risque de ne pas s’afficher entièrement sur son écran) et pour Google car cela lui demande plus de ressources pour lire l’URL.

Nous allons donc supprimer de l’URL l’affichage de mots inutiles tels que les attributs. Nous ne gardons donc que les mots clés qui seront pertinents. Ces mots clés permettront de comprendre le thème de la page.

Par exemple, pour cet article de blog dont le titre est (toujours) “Comment optimiser la structure SEO des pages d’un site internet ?”.

Si je n’avais pas optimisé le slug de mon URL, cette dernière aurait été :

https://blog.concept-image.fr/webmarketing/comment-optimiser-la-structure-seo-des-pages-d-un-site-internet

Maintenant, supprimons les mots la/des/d’/un/…

Nous ne remettons pas en cause la compréhension du contenu dans la page ni pour l’utilisateur ni pour les robots.

Comment optimiser la structure SEO des pages d’un site internet ?

 

 

Pour conclure sur ce looonng article. La structure d’une page et le contenu que vous allez rédiger pour le SEO vont être primordiaux dans le référencement. Google alloue des ressources à ses robots lorsqu’ils scannent un site. Pour exploiter au mieux cette bande passante, il faut faciliter au maximum la compréhension de votre page.

L’important est de toujours garder en tête que l’on rédige pour un utilisateur qui va lire le contenu. Si vous avez la réponse à ce que cherche un utilisateur, alors développez-la et présentez-la dans un beau contenu structuré et illustré. Google opte pour un classement naturel des sites qui sont les plus orientés utilisateurs. Cela ne sert à rien d’avoir un contenu ultra optimisé si personne n’a envie de le lire !