Yoast : pour quoi faire ?

Yoast, c’est une extension WordPress permettant d’optimiser le référencement naturel (SEO) de chacune des pages de votre site. Si le référencement naturel reste un sujet obscur pour vous, consultez cet article pour en comprendre les bases.

Il existe une version premium Yoast, néanmoins les fonctions les plus importantes seront présentes dans la version gratuite. En effet, vous pourrez améliorer le titre et la méta-description d’un article, définir le mot-clé de l’article, ou encore gérer l’aperçu sur vos réseaux sociaux.

L’avantage premier de cette extension est d’être assuré du respect des consignes SEO page par page sur votre site, tout en gagnant un temps précieux.

Comment utiliser le module Yoast SEO ?

Une fois installé et correctement configuré, Yoast ajoute dans l’éditeur de texte un nouvel encart appelé “Encart des métadonnées”. Cet encart se divise lui-même en plusieurs zones.

Et ça ressemble à ça :Yoast-1-aperçu

Optimisation du contenu avec Yoast

L’onglet Lisibilité

Yoast va en quelques sortes « scanner » votre contenu, pour ensuite l’analyser. Pour cela plusieurs critères sont pris en compte :

  • Le taux de phrases courtes
  • La structure des paragraphes (l’utilisation de mots de liaison, la longueur)
  • Le nombre de mots après les sous-titres (ni trop long, ni trop court)

Il donne aussi une note sur la facilité de compréhension de votre contenu selon l’échelle de Flesch (ce score est expliqué par Yoast, dans ce très bon article en anglais)

Mais attention, certaines de ces recommandations ne sont parfois pas réalisables, et c’est à vous de juger pour quel changement opter pour améliorer la lisibilité.

 

Yoast-2-lisibilité

Vous remarquerez  la présence d’un bouton avec un petit œil. En cliquant dessus, Yoast surligne, en violet, les phrases qui posent problème dans votre contenu

L’onglet « Mot principal »

La première étape est de renseigner le mot principal de votre page. Il est le terme que vous pensez que l’internaute tapera pour tomber sur votre article/page.

Vous pouvez aussi cocher la case « Corner stone » (encore un article de Yoast en anglais) , lorsque vous jugez que le contenu de cette page constitue un élément majeur sur votre site internet.

Yoast va ensuite déterminer si votre mot clé principal ressort clairement de votre contenu ou pas. Pour cela, il s’appuie sur la liste de critères suivants :

  • Le mot clé n’a pas encore été utilisé pour vos autres pages
  • Le mot clé figure dans :
    • Le titre SEO de la page
    • Votre méta description
    • L’URL de la page
    • L’introduction du contenu
    • Certains intertitres
    • Suffisament de phrases au sein de la page

Pensez également à optimiser vos images en intégrant une balise Alt (le texte alternatif) qui contient ce mot clé.

Attention, encore une fois, vous êtes le maître du jeu, donc gardez un regard critique sur les remarques de Yoast, pour toujours garder une certaine logique. Car votre page doit servir votre référencement naturel (et va être scanée par un robot), mais elle va être lue par un internaute (donc un humain).

Toujours dans cet onglet, on vous indiquera si vous avez assez (tout en étant raisonnable) :

  • De liens internes : ceux qui renvoient vers d’autres pages de votre site.
  • De liens externes : ceux qui renvoient vers des pages d’autres sites.

C’est un critère important pour les moteurs de recherche, qui jouera donc sur votre positionnement.

L’apparence de votre contenu dans les résultats de moteurs de recherche

L’outil « méta-description » permettra de gérer ce que vos futurs lecteurs verront sur les pages de recherche des moteurs. C’est un peu comme le « trailer » de votre article, donc soignez ce texte pour donner envie à l’internaute de cliquer sur le lien de votre article pour en lire plus.

Yoast-3.1-meta-description

Vous pouvez modifier la méta-description ici, qui indique avec une barre de progression la bonne longueur.

L’optimisation de l’aperçu de votre page sur les réseaux-sociaux

Yoast-4-reseaux-sociaux

Vos pages peuvent être vouées à être partagées sur Facebook, ou Twitter par exemple. Cet outil de Yoast permet d’avoir un aperçu, et donc de travailler au mieux vos accroches pour les réseaux-sociaux.

 

Vous n’avez pas à remplir tous les champs (Yoast vous le précise d’ailleurs). Cependant, les réseaux-sociaux ne choisissent pas toujours la meilleure photo, il serait donc intéressant de télécharger une image vous-même pour garder le contrôle.

Votre score global

Yoast fait une synthèse de la lisibilité et du SEO de votre contenu, en dessous de la date de publication :

Yoast-5-conclusion

Votre bilan lisibilité et SEO

 

Ainsi, Yoast est un bon moyen pour optimiser simplement et rapidement votre positionnement page par page (on parle de positionnement On page), sans être un expert du webmarketing. Cependant, gardez toujours un regard critique sur ses remarques, l’important est (aussi) de rédiger des contenus utiles aux utilisateurs.